Temps libre

Rechercher

Fermer l'onglet Fermer l'onglet

Soumettre un site

Accueil > Le Haut-Doubs > Environnement > Milieu

Un milieu original

Il est lié à une forte empreinte glaciaire, à l'importance des phénomènes karstiques et à une relative désorganisation du réseau hydrographique.

En effet, la région pontissalienne a été affectée par la glaciation du Würm. En se retirant, les glaciers ont laissé de petits lacs (dans les secteurs surcreusés à Frasne, Bouverans, Malpas, Saint-Point et Remoray), des dépressions humides, marécageuses, favorisant le développement de tourbières, des moraines de fond dans la Chaux d'Arlier et le cône fluvio-glaciaire sur lequel est édifié Pontarlier.

Lac

Quant aux phénomènes karstiques, ils sont liés à la nature perméable des terrains glaciaires. Les processus d'érosion déterminent des formes de relief très particulières qui se développent aussi bien en surface qu'en profondeur. Les lapiez sont ainsi de belles dalles calcaires (blanchâtres ou bleutées), griffées par des cannelures, qui percent le tapis herbacé. Les plus beaux s'observent dans le Saugeais, c'est à dire le canton de Montbenoît. Plus fréquentes sont les dolines, petites cuvettes de forme circulaire ou ovale. Les gouffres - les emposieus - sont nombreux, les plus spectaculaires étant le Creux de Renale à Bians-les-Usiers et le trou de Jardelle, profond de 125 mètres, sur la commune de Chaffois.

Le réseau hydrographique, enfin, s'organise autour du Doubs. Prenant sa source à Mouthe, il court d'un val à l'autre en franchissant des cluses pittoresques, grossi par les eaux vives du Drugeon et de quelques ruisseaux. Mais il perd une partie de ses eaux entre Arçon et Ville-du-Pont, comme l'a révélé un accident fortuit : l'incendie de l'usine Pernod en 1901 ; de même le Drugeon, entre Bonnevaux et les Granges-Narboz. Ces pertes alimentent la résurgence de la Loue. D'autre part, en raison d'un soutirage karstique important, les eaux superficielles disparaissent parfois dans le sous-sol et circulent de façon souterraine. Il n'y a ainsi aucun ruisseau sur le plateau de Levier, dans le Val d'Usier ou dans le secteur montagneux du Saugeais. Ce ne sont que vallées aux talwegs jalonnés de dolines. Climat Cadre topographique

Version imprimable Haut de la page Accueil